Résultats des contrôles des analyses sur le lait cru

Source : Comité de Lait

Date de publication : 5 avril 2017

En 2016, le Comité du Lait a analysé près de 500.000 échantillons dans le cadre de la détermination officielle de la qualité et de la composition du lait cru. 99,5 % de ces échantillons ont été analysé pour détecter la présence d’antibiotiques (substances inhibitrices), soit 12 analyses par mois par producteur laitier. 99,6 % des échantillons ne contenait pas d’antibiotiques.

Lorsque l’on constate la présence d’antibiotiques dans le lait d’une exploitation laitière, le producteur, la laiterie et l’AFSCA sont immédiatement avertis. La laiterie prend des mesures pour s’assurer que le lait contenant les antibiotiques est écarté de la chaîne alimentaire. La livraison du lait du producteur est suspendue jusqu’au moment où le lait est de nouveau exempt d’antibiotiques.

La détention et l’administration de médicaments par l’éleveur sont très réglementées et sous le contrôle du vétérinaire. L’éleveur doit en autre tenir un registre des médicaments et respecter un temps d’attente entre la fin du traitement et la vente du lait.

D’autres critères légaux sont également contrôlés par le Comité du Lait. Le tableau ci-dessous indique le % de producteurs laitiers en ordre par rapport aux normes légales en 2016 :

Critères analysés Normes légales % de producteurs en ordre 
Nombre de germes totaux ≤ 100.000 / ml 98,41%
Nombre de cellules somatiques ≤ 400.000 / ml 96,52%
Substances inhibitrices (antibiotiques) Absence 99,57%
Point de congélation ≥ 510 (-m°C) 99,69%
Propreté visible du lait Satisfaisante 100,00%

Partager cet article :