La cellule

A propos

La Cellule d’Information du Lait est une initiative du Collège des Producteurs. Elle a vu le jour suite à une demande des éleveurs laitiers wallons qui souhaitent disposer d’un espace centralisant toutes les informations objectives sur leur secteur.

La CIL a deux objectifs :

  • répondre aux questions sur la production de lait en Wallonie,
  • fournir de l’information à toute personne intéressée par les débats autour de ce thème.

En effet, les nombreuses informations contradictoires dont dispose le citoyen l’empêchent souvent de se faire une opinion éclairée sur le sujet.

Comment fonctionne-t-elle ?

Cette cellule ne possède pas de statut juridique et se veut indépendante. Son fonctionnement est initié, et encadré, par le Collège des Producteurs. Elle est formée autour d’un noyau de scientifiques de renom reprenant l’ensemble des disciplines : médecine, alimentation, bien-être, environnement, qualité, sécurité alimentaire…

Ils ont pour mission de traduire les principales inquiétudes de la société et d’objectiver les débats de société ayant trait au lait.

La Cellule d’information du Lait a deux objectifs :

  • Faciliter la connaissance et la compréhension des informations scientifiques en rapport avec le lait.
  • Proposer au public une information fiable et de qualité.
  • Sa mission

    • mener une veille sur l’information disponible, notamment au niveau scientifique ;
    • réaliser des synthèses à destination du grand public ;
    • réaliser des dossiers de fonds sur des dossiers spécifiques.

    Pour mener à bien ses actions, elle aide à la mise en réseaux des différents acteurs scientifiques traitant des thématiques liées à l’élevage laitier et à la production de lait.

  • Ses partenaires

    • La Cellule d’information Lait est formée autour d’un noyau de scientifiques de renom reprenant l’ensemble des disciplines (médecines, alimentation humaine et animale, environnementales, qualité et sécurité alimentaire,…)
    • Elle collabore avec de nombreux organismes publics, privés et associatifs, (CRAw, AMCRA, AWé, AwAC, Arsia, …) ainsi qu’avec les Universités (Ulg, Ucl, Gembloux Agrobiotech, UNamur,…).

    Dans le cadre de ses activités quotidiennes, elle organise des concertations par le biais de groupes de travail formels (Groupement d’intérêt scientifique) ou informels.

  • Ses publics

    • le grand public intéressé par ces thématiques
    • les journalistes spécialisés ou non
    • les autorités publiques et les institutions

    Mais aussi les professionnels de la santé, les professionnels du secteurs, les enseignants, …

Les enjeux

Aujourd’hui, l’utilité de la consommation de lait et les produits laitiers suscite beaucoup de débats tant chez les consommateurs que chez les professionnels de la santé. Par ailleurs, comme toutes les filières d’élevage, l’élevage laitier fait l’objet de beaucoup d’attention en ce qui concerne son impact sur la société et sur l’environnement au sens large.

Les questions viennent de l’ensemble de la société : médias, consommateurs et citoyens, associations, pouvoirs publics et politiques, scientifiques mais aussi éleveurs, techniciens, professionnels du monde industriel et de la santé animale ou humaine, etc.

Les interrogations sont nombreuses et concernent :

  • la santé humaine
  • la qualité des produits et les garanties données en termes de sécurité sanitaire
  • l’alimentation humaine et animale
  • la santé et bien-être animal
  • l’environnement en général et ses multiples facettes (contribution à l’effet de serre, empreinte sur les ressources en eau, effets sur la biodiversité et la fertilité des sols, gestion durable de l’azote, etc.).

Vu la grande diversité de sujets à explorer, et le nombre d’acteurs impliqués ou concernés, les controverses sont nombreuses. Il est parfois difficile de se forger un avis clair sur ces questions.